Présentation

vue du domaine

Je suis profondément ancré dans ses paysages,
je ne me vois pas vigneron ailleurs.
Comme ma vigne, mes racines sont ici.

La propriété viticole familiale du début du 20è siècle va connaître des évolutions à partir de l’arrivée de Philippe Bénézet en 1990. Profondément ancré dans le sud et amoureux de ces paysages varois, il décide de se consacrer à cette vigne avec à l’esprit le souhait de maîtriser le processus de vinification de bout en bout. Chose faite en 1994, date de création de la cave.

Le Domaine Turenne est volontairement resté à taille humaine. Il compte aujourd’hui 20ha plantés des principaux cépages des Côtes-de-Provence : Mourvèdre, Syrah, Carignan, Grenache, Cinsault, Petite Clairette du Var et Rolle (Vermentino).

Plus de la moitié de ces vignes datent des années 60-70. Certaines sont bien plus anciennes, comme cette Petite Clairette du Var, cépage autochtone, qui date de 1903 et que Philippe et Cécile Bénézet considèrent avec beaucoup d’égards. D’autres ont été plus récemment plantés, permettant ainsi d’ajuster la production à la demande.

Alors que les nouvelles pratiques engagent les vignerons à renouveler les plans tous les 20 ans, au Domaine Turenne, on préfère accorder à la vigne le temps nécessaire pour bien établir son système racinaire et ainsi donner aux raisins la pleine expression de leur terroir. (Cela permet également d’éviter le recours systématique à l’irrigation.)

Ici, on ne pousse pas les rendements qui s’établissent en moyenne à 40 hecto/ha.

Une gravoche
Le climat
Le nom
L'Histoire